le OnlyFans de Prisca Thevenot

Tu es le successeur choisi par des blaireaux
Tu aurais harcelé le petit Juan Branco
Gab, je m'en bats les couilles que tu sois homo
Je veux le Only Fan de Prisca Thevenot

Tu manges que des steaks, tu ne sourris pas trop
On te voit dans Têtu, ou dans des tribunaux
OSEF que ta jaquett' flott' Olivier Dussopt
Il n'y a que Prisca que je trouve cocotte

Tomb' ton bonnet phrygien, enfil' le bonnet d'âne,
Cesse doncques de souiller, dans Playboy, Marianne
Mais par pitié, surtout, ne bern' pas le drapeau
Seul m'intéresse le corps de Prisca Thevenot

Ne lui demandez pas combien fait un hectare
S'il est aussi ministr', ce n'est pas là son art
Mais (ton fion dilaté|tes kinks à la con), je m'en branle, Bruno
Je veux voir la sex tape de Prisca Thevenot

Tu ne parl' pas anglé, cafouille en françé
Stéphane, on ne SEGPA où tu vas séjourné
Dans ton intimité, tu choisis qui tu bourres
Moi je veux voir des nudes de la meuf de Strasbourg

Les petits d' l'intérieur, vous vous ressemblez tous
Toujours assez nerveux, de peur qu'on vous détrousse
Gégé, moi je m'en fous, des paiements en nature
Car moi c'est pour Prisca que mon kiki est dur

Piégé par Pavlenski, on sait pas trop pourquoi
Je crois qu'on a déjà tout oublié de toi
Sauf, peut-être, ta bite Benjamin Griveaux
Moi je veux voir des Snaps de Prisca Thevenot

Plus de 6 ans après, on sait pas où tu flanches
C'est peut-être un atout, que tu gard' dans ta manche
Manu, tes goûts sexuels, sont pour moi sans émoi,
Montrez-moi des photos de la belle Prisca

Ils parlent de leur cul, dès qu'ils se trouvent en peine
Gabriel, Olivier, Bruno, Marie-Mad'leine
Mais peu m'importe qui ils mettent sur la scène
Car ell' seule me plaît : Balasoobramanen


Une semaine après la publication de ce poème, on apprend qu'une histoire de sextape agite le Sénat.