les retraités, ces assistés

Les espaces commentaires sont des endroits intéressants, car ils sont le reflet du niveau de bêtise général.

Dans les commentaires d'un article sur FranceInfo traitant du RSA, on peut lire la chose suivante :

non, les retraité l'ont mérité en travaillant toute leur vie

mérité ?

D'après qui ?

Je crois que ce totolastico076, comme beaucoup de français, ne connaît pas l'histoire du régime de retraite de son propre pays, et ne comprend pas le sens d'un régime de retraite par répartition, alors on va leur faire réviser tout ça.

Dans un régime de retraite par répartition, les actifs payent, entre autres, pour les retraités.

Les actuels retraités ont assistés leurs vieux — qui d'ailleurs n'avaient jamais rien côtisé de leur vie, eux — ; très bien pour eux. Ce qu'ils ont mérité, c'est, à la limite, une place au paradis. Ça, ce sera à Saint-Pierre d'en juger.

Pour ce qui est de savoir s'ils ont mérité ou non leurs retraites, c'est aux actuels actifs — ceux qui financent le train de vie exceptionnellement luxueux des boomers, et celui, moins folichon, de la génération silencieuse — de le juger.

La gen X et les millenials estiment-ils que les boomers et la génération silencieuse les ont bien traités ?

Les boomers…

Non, non, et non.

Donc, tous comptes faits : non, les boomers n'ont pas mérité leurs retraites.

Alors qu'ils y réfléchissent à deux fois avant de prôner la suppression de certaines allocations des côtisations sociales car, nous aussi, on a le droit de vote, et ça pourrait nous donner des idées.

Pour l'instant, vous êtes encore en supériorité numérique, mais quand vous vieillirez, on n'aura peut-être pas envie de financer plus d'une aide soyante pour changer les couches de 300 incontinents.

Même sans parler d'envie : peut-être qu'on en aura juste pas les moyens financiers. Et on saura c'est la faute à qui.

Le karma, vous connaissez bien, non ?