factuel

J'ai toujours eu un problème avec ce mot, et ceux qui s'en réclament.

C'est dans le monde anglo-saxon qu'on trouve beaucoup cette culture des faits

Les faits, ça n'existe pas.

Il n'y a que des observations.

Et les observations, elles sont souvent trompeuses.

Et les observations, elles sont toujours faites par un observateur, depuis son point de vue.

Ensuite, l'observateur témoigne de son observation.

Et les témoignages… bon, voilà quoi.

Les gens qui parlent des faits, pour moi, c'est un peu comme les gens qui disent c'est une question de bon sens, c'est-à-dire des gens qui restent à la surface des choses.