la justification éthique du profit capitaliste

On dit que le profit capitaliste, c'est de l'exploitation.

Et, fair enough, je ne conteste pas ça.

Mais il faut considérer quand même que cette exploitation a un fondement éthique (aussi bien que pratique d'ailleurs). J'en ai déjà parlé il y a un mois un précédent article intitulé la propriété privée non lucrative : un jeu du poulet.

Ces fondements ont un domaine de validité : un contexte où l'offre est un pari.

En effet, lorsqu'on achète des machines et qu'on met en marche un processus de production, on n'a pas en général la garantie que toutes les marchandises produites seront vendues.

Dès lors, si, par un moyen ou un autre, on interdisait le profit (par exemple en le taxant à 100%), il faudrait être sacrément con pour acheter des machines, lancer un processus de production, et, si toutes les marchandises produites ne sont pas vendues, ne pas pouvoir payer l'amortissement, c'est-à-dire ne pas voir sa machine renouvellée, reproduite, une fois qu'elle aura été usée et cassée.

Dans un autre contexte, où on ne produit que sur commande, cette justification éthique du profit disparait.

On pourrait imaginer d'autres façons de produire tout un tas de choses où, plutôt que ce soit le propriétaire des machines qui mettent en œuvre le processus de production (en recrutant et payant des salariés), ce soit les consommateurs eux-même qui le fassent.

On pourrait imaginer, par exemple, une usine de pâtes qu'on louerait avec quelques copains, le temps d'une journée, pour aller produire toutes nos pâtes pour l'année. Je prends l'exemple des pâtes, parce qu'il apparaît dans le film L'An 01. Personnellement, je serais davantage intéressé par une usine de chips.

À tout hasard, j'ai demandé à ChatGPT Peut-on louer une usine ?, et il m'a répondu la chose suivante :

Oui, il est possible de louer une usine. La location d'usines est une pratique courante dans le secteur industriel, en particulier pour les entreprises qui ont besoin d'un espace de production ou de fabrication temporaire, ou qui ne souhaitent pas investir dans l'achat d'un bâtiment industriel.

La location d'une usine peut être avantageuse pour :

  1. Tester un nouveau marché : Les entreprises peuvent louer une usine dans une nouvelle région pour tester le marché avant de s'engager dans un investissement à long terme.

  2. Flexibilité : La location offre une plus grande flexibilité pour adapter la taille et les capacités de production en fonction des besoins changeants de l'entreprise.

  3. Réduction des coûts initiaux : Louer une usine permet d'éviter les coûts élevés associés à l'achat d'un bien immobilier industriel.

  4. Accès à des équipements spécialisés : Certaines usines en location peuvent être équipées de machines et d'outils spécifiques, ce qui évite à l'entreprise locataire d'avoir à investir dans cet équipement.

  5. Réponse à une demande temporaire : Pour les entreprises ayant des besoins de production saisonniers ou temporaires, la location d'une usine peut être une solution pratique.

La location d'une usine implique généralement un contrat de bail commercial, qui peut varier en termes de durée, de coût, et de conditions, en fonction de la taille de l'usine, de son emplacement, et des équipements fournis.

Bon, l'exemple des pâtes et des chips est intéressant, mais on imagine mal généraliser cette façon de produire à tout type d'activité.

Difficile d'imaginer fonctionner comme ça pour des trucs qui ne se stockent pas si bien, genre le poisson, ou les fruits.

Difficile aussi d'imaginer changer chaque jour complètement d'activité.

Après, dans une perspective communiste, on pourrait imaginer faire des travaux pas trop répétitifs beaucoup plus longtemps. On peut, par exemple, imaginer se faire pêcheur ou arboriculteur pendant un mois ou même une année.