[Capitalist Consulting] Séminaire mise en jachère pour capitaliste en galère

Écouter un brouillon de ce sketch :

Bienvenue, amis capitalistes, dans ce séminaire d'aide à l'écoulement des marchandises.

Alors, on voit bien que c'est difficile, hein, en ce moment : tout le monde semble s'être passé le mot pour produire la même chose que tous les autres, et personne n'arrive vraiment à vendre ses marchandises, sauf s'il fait de grosses promos.

Pas de panique : on est là pour vous sortir de l'embarras ; c'est le but de ce séminaire.

Alors, bien sûr, on ne peut pas obliger les gens à acheter vos merdes.

On n'est pas des tyrans, je vous rassure !

Alors, qu'est-ce qu'on peut faire ?

Eh oui, c'est la question que tout le monde se pose : que faire ?

Eh bien, croyez-moi, croyez-moi pas, on va utiliser une technique secrète, que seules les classes capitalistes à succès connaissent…

Vous êtes prêts ?

Vous êtes pas prêts !

Vous êtes prêts ?

Sûrs ?

Allez :

On va… mettre en pause l'économie !

Eh oui.

J'entends déjà certains au fond objecter :

Eh, mais si on met en pause l'économie, les gens n'auront plus de sous pour acheter mes marchandises. Du coup je pourrai plus vendre mes marchandises…

Alors ne partez pas si vite ! Car c'est là qu'est qu'il y a une astuce : on va les payer même s'il ne travaillent pas.

Et on va vous payer vous aussi. Pourquoi ? Parce que les gens ne pourront pas venir travailler dans votre entreprise.

EH OUI :

Comme ça, vous arrêterez de produire trop de marchandises, et vous pourrez arrêter de faire la guerre des prix avec les autres capitalistes.

Quand même, entre capitalistes, même si on se bagarre, on n'est pas là pour s'entretuer — enfin, pas trop, quoi… si on peut ruiner les prolos plutôt, c'est quand même mieux, non ?

Alors certains se demandent peut-être où est-ce qu'on va trouver tout cet argent ?

Eh bien, comme d'habitude : on va le créer, tout simplement.

C'est pas trop risqué ?

Pas du tout. Risque zéro.

On va juste ruiner les épargnants, et diminuer considérablement le pouvoir d'achat de tous les revenus : salaires, retraites, allocs, etc…

Mais les gens n'accepteront jamais ça ?!?

Ah bah c'est sûr que si on l'amène comme ça, brut de décoffrage, ça risque pas de passer.

Non, il faut bien enrober les choses. C'est comme un cadeau de Noël : plus il est pourri, plus l'emballage doit être joli.

Et donc c'est quoi votre solution magique pour mettre l'économie en pause et ruiner les gens sans qu'ils se mettent à gueuler ?

Héhéhé… un… confinement !

Un confi-quoi ?

Un confinement !

Vous voulez enfermer les gens chez eux, comme ça, sans raison ?!

Meuhnon pas sans raison… vous me prenez vraiment pour un gros bourrin, ou quoi ?

Il faut savoir la jouer fine dans la vie… On va bien trouver un truc. Genre l'hiver prochain, ou celui d'après, on regarde s'il y a un virus nouveau qui apparaît, et là on fout un gros coup de projo dessus comme si c'était Le Retour De La Revanche De La Peste Noire 2. BFM, TF1, France Télévisions… tout le monde ne parlera que de ça 24h sur 24. Et comme les gens ont bouffé l'hexalogie Resident Evil et les 11 saisons de The Walking Dead, et que Pablo Servigne & compagnie leur font rêver d'effondrement depuis 5 ans, ils vous se dire oh, putain, c'est maintenant, et ils vont tout gober comme de bons gros cons.

En vrai, je crois que même moi je vais me persuader d'y croire. Les meilleurs menteurs sont toujours ceux qui croient à leurs propres mensonges, non ?

Mais c'est un sacré gros mensonge, là !

Slide suivante.

Vous voyez cet homme ?

Il était docteur en philologie, journaliste, romancier, député, ministre…

Mais c'est surtout celui qui nous a enseigné que : plus le mensonge est gros, plus il passe.

Et vous savez qui était ce grand monsieur ?

Eh oui : Joseph Gobbels, objectivement le meilleur marketeur de l'Histoire de l'humanité, celui a fait exploser les KPI sur les dashboards.

Mais, on ne pourra pas cacher la vérité au corps médical ?!

Quelle négativité… roh, c'est pas possible ce défaitisme à la fin… on se croirait en France ! On s'en fout du corps médical ! Il y a des cons partout, vous savez. Il suffit de les trouver, de leur demander leur avis devant un micro et de les diffuser sur toutes les télés. Ils seront trop contents d'arriver en mode sauveur. De toutes façons dans cette professions les trois quarts ont déjà le complexe du Messie, alors on n'aura rien à faire : ils vont s'auto-convaincre qu'il y a vraiment un problème très grave qui nécessite leur expertise. Le narcissisme ça marche toujours très bien pour rendre les gens teubés, surtout sur un terrain fertile.

Et l'opposition ? Il y aura forcément une opposition, comme toujours !

Pensez-vous ! On va faire en sorte d'avoir des oppositions en carton, qui nous critiqueront sur des points de détails. Genre certains diront que le confinement a été décrété trop tard. Et d'autres diront qu'il est trop long et que c'est pas bon pour l'économie.

On posera notre cadre, et on s'assurera qu'il y ait beaucoup de débat à l'intérieur de ce cadre, comme ça personne ne pensera à remettre en question le cadre.

De toutes façons les gens seront tellement tétanisés qu'ils ne pourront pas réfléchir.

Et si quelqu'un le fait quand même, remettre le cadre en question ?

Les techniques habituelles : on interdira le gus de plateau télé, on le fera passer pour fou (j'appelerai ma chienne, Léa, je l'ai à la bonne), je passerai un petit coup de fil à Mark, aussi, pour lui dire de diminuer l'audience de la page Facebook du trouble-fête, et puis on fera dans le pathos et la culpabilité, en traitant le fâcheux et les gens qui l'écoutent d'irresponsables, d'assassins et de nazis.

OK, mais ça va pas résoudre notre problème de surproduction sur le long terme. Comment on fera la prochaine fois ?

Rohhh… Ne - vous - in - quié - tez - pas. J'ai déjà mes créatifs hard at it sur les prochains scénarios. On leur fera croire au Grand Méchant Loup, ou au Grand Méchant Poutine ; ça a très bien marché la dernière fois avec les chars russes qui devaient débarquer à Paris. On peut aussi jouer la carte menace nucléaire pour passer en économie de guerre. Et si ça marche pas, on leur ressortira des fables de l'Ancien Testament. Genre Le Déluge ; ils aiment bien, ça, et on a déjà SnowPiercer et Don't Look Up en tournage, en plus.

Ou l'incendie de Sodome et Gomorrhe : comme en plus tous ces cons d'acteurs ont construit leurs baraques au milieu de bois d'allumettes… On dira à nos ouailles qu'elles ont péché en mangeant le fruit défendu de la connaissance des hydrocarbures, et on pourra vendre des voitures électriques. On leur dira qu'il y a une sécheresse parce qu'ils ont fait de l'ondinisme sous le pommeau de douche ; ils verront même pas que c'est un réchauffé de la pomme d'Eden. Et pendant ce temps là, on pourra continuer de bétonner pépouze pour faire des routes pour faire circuler les marchandises. Et pour anticiper sur la crise d'encore après, j'appelle Spielberg pour qu'il relance la franchise Jurassic Parkfranchise, lol, vous l'avez ? mouahaha…

Vous voulez vraiment faire revenir les dinosaures ?

On verra bien le moment venu. Soit on a la technologie, et auquel cas on le fait. Soit on ne l'a pas, et à ce moment là on fera genre. Ou sinon les OVNIs.