chaque jour est un deuil à faire

Chaque jour est un deuil à faire.

Chaque jour tout court, mais, surtout :

Chaque jour passé sans rire.

Chaque jour passé sans voir un ami.

Chaque jour passé sans danser.

Chaque jour passé sans faire du kite-surf.

Chaque jour passé sans lancer un frisbee à un pote, ou une balle à un chien.

Chaque jour passé sans regarder les étoiles, soit à cause de la pollution lumineuse, soit à cause des nuages, ou simplement parce qu'on n'y aura pas pensé, trop habitués à rester cloitrés dans nos prisons dorées.

Chaque jour passé sans boire un bon vin.

Chaque jour passé sans faire l'amour.

Chaque jour passé sans faire la Révolution.

Quand je vis l'un de ces jours, je me console en écoutant du Sniper, ou du Kendra Springer.

Car la tristesse est parfois le seul remède à la colère.