les conversations de merde en famille

Ah, la vacuité de ces repas de famille.

Les mêmes questions qui reviennent irrémédiablement :

Quel enfer…

Vous le voyez bien : vous avez une réunion familiale. Il y a une réunion familiale : il y a 5, 10 ou 15 personnes.

Cette réunion familiale, elle est la conjonction de deux temporalités :

La temporalité du quotidien, la temporalité de l'ordinaire, la temporalité de la vacuité. On va regarder les enfants, ah, ils ont grandi, vos vacances, ah et toi, t'as un nouveau travail ?, et vos prochaines sorties ?, vos dernières lectures ?… donc il y a cette temporalité de l'ordinaire aliénatoire où tout le monde va discuter de cucuteries infinies.

Et puis il y a la temporalité radicale de quel est le sens de la vraie vie ? quel est le sens du vrai jouir ?. Il y en a un, dans cette assemblée familiale, qui va lancer la discussion sur la radicalité du vrai jouir. On va dire mais, qu'est-ce qu'il nous emmerde ?!. Parce que, celui qui va enclencher cette dialectique de l'authenticité, il apporte le conflit et la dissension dans cette famille aimablement attablée autour du vin et des repas.

Un groupe d'amis rencontre Francis Cousin, 34:18