colonisation de l'espace ou colonisation des imaginaires ?

Je re-regarde The Expanse en ce moment.

Et quand je vois la mention "Amazon original" au début, je me dis :

Ouais, tu m'étonnes.

Tu m'étonnes qu'ils financent une série pareille.

C'est important pour Amazon de nous faire croire que le futur ressemblera à ça : à une humanité qui aura colonisé d'autres planètes.

Askip ils ont racheté MGM Studios et vont financer un nouveau Stargate prochainement.

Un Stargate bien particulier d'ailleurs, puisque le pitch c'est un truc du genre l'humanité a construit un gros vaisseau spatial pour fuir des catastrophes ayant lieu sur Terre, en mode arche de Noé. On sait pas trop quelles catastrophes encore je crois, mais peu importe.

J'aimerais bien me faire congeler maintenant pour ressortir du frigo vers 2300. Je m'imagine bien me foutre de la gueule des gens de 2023, en m'esclaffant :

Wouah ! Ils s'étaient bien bien bien plantés ! À vrai dire, il ne pouvaient pas être plus loin de la réalité.

Un peu comme on le fait maintenant avec les vidéos des années 1960 sur l'an 2000, qui nous annonçaient des voitures volantes (on en est loin) ou ne serait-ce que des placards qui s'ouvrent tous seuls (personne n'a ça, et pour cause…).

Bref, tout ça est du bon bullshit.

Mais c'est distrayant, et ça permet au camarade Jeff de continuer à vendre ses suppositoires volants qui font bander les gens comme lui.

Donc c'est très bien.

De toutes façons des fictions comme La Belle Verte, il ne peut pas y en avoir trente-six mille. On ne peut pas raconter un monde sans “drama”, sans histoire.

Parce qu'il n'y aurait rien à raconter.

Voir aussi