internet : 15 ans pour rien

Au départ je voulais intituler cet article :

internet : 20 ans pour rien

parce que je trouvais que ça faisait bien percutant, bien provocateur et bien putaclic.

Malheureusement, je suis un peu honnête, donc j'ai corrigé pour 15.

Internet n'a connu aucune amélioration en 15 ans.

En tous cas, pas pour l'usage que j'en fais aujourd'hui, qui est à deux sites près exactement le même qu'il y a 15 ans.

2008…

Ah, cette époque merveilleuse où on nous parlait de la crise des subprimes, mais c'était super abstrait parce que c'était aux États-Unis et que j'étais en terminale.

On avait déjà :

Cette dernière est assez drôle, et lourde de signification pour moi, car j'ai découvert il y a à peine une semaine qu'il y a une propriété nommée border-image en CSS.

C'est très signifiant pour moi car, le 30 décembre 2005, à très précisément 6h59, je publiais sur le Site du Zér0 (depuis devenu OpenClassRooms) un tutoriel expliquant comment faire ce que fait cette nouvelle propriété CSS (qui a l'air super récente).

Donc, voilà, en 15 ans on a gagné quelques moyens de faire de plus jolis sites web, en tous cas un peu plus facilement… ce qui ne sert à rien, pour deux raisons :

  1. le mode lecture
  2. les gens sont tellement saoulés avec les styles, avec le fait que la forme prenne la place du fond, que certains d'entre eux ont créé Gemini. Ce sera jamais utilisé par le grand public, mais c'est un bon signal faible que le web est devenu relou et bullshit.

Depuis Hacker News, je suis tombé sur un article de blog sur lequel en guise de menu de navigation il y avait des boites avec des bordures en pointillés. C'était dans le même style que ce que je faisais en 2005. Donc, voilà, on a fait le tour et on est revenu à la case départ.

En cours de chemin on aura perdu :

Et Facebook aura réussi à engranger des milliards simplement en mettant au même endroit Pages Blanches, une messagerie instantanée, un lecteur de flux RSS, et un système de microbloging (enfin, de partage de liens surtout à la base). Tu parles d'une innovation !

Bon, fort de toutes ces conclusions, je viens d'installer Handy Reading sur mon smart-pas-phone, et d'ajouter les flux RSS d'XKCD et de Saturday Morning Breakfast Cereals. J'ai un peu l'impression d'être revenu en 2009, mais c'est pas déplaisant.

Retour au bercail, quoi.